My Bio

Anlor (from Anne-Laure) Davin is autistic. She was diagnosed at age 46, a life-changing, and life-saving, event she traces to her Zen practice of the years preceding. Anlor is an immigrant, born in France in 1964. During Anlor’s childhood her native France was in the grip of oppressive and now discredited theories about autism. Anlor instinctively knew she had to flee France in order to survive.

Upon arrival to the Unites States in 1987, Anlor lived in Chicago, Illinois, were she married and had a son. The ensuing eighteen years of child-rearing, a tremendous challenge for an autistic mother, overwhelmed her and her life slowly but surely unraveled. Forever searching for answers to the challenges of an undiagnosed autistic life she moved to San Francisco, California, in 1999. There she started a Zen practice while she eventually became very ill and “hit bottom”. In March 2000 a painful and debilitating movement disorder appeared in her left upper body.

Anlor was finally formally diagnosed in 2010. With proper medical care and many other supports her life improved unexpectedly and dramatically. This healthy outcome and Anlor’s later fullness of life give her a secure place to stand and reflect with greater clarity on her journey. She now lives near San Francisco with her partner, her son living nearby.


Anlor Davin a grandit dans une petite ville à l’ouest de la France. Dès sa plus tendre enfance  elle fut assaillie par le chaos accablant produit par l’hyperstimulation de ses sens et eut du mal à naviguer dans le monde social. Ce n’est que des années plus tard qu’elle a appris qu’elle était autiste.  Toute son enfance, Anlor s’est battue pour maintenir son environnement entier et elle a réussi de plusieurs manières : elle est devenue une joueuse de tennis accomplie, entrant même en compétition au niveau de Roland Garros. Malgré tout, en plus de son autisme, une sombre histoire planait sur sa famille –une histoire qu’elle n’a complètement comprise que beaucoup plus tard.

Sans connaître encore le nom de sa condition bouleversante, Anlor s’est dirigée vers une nouvelle vie aux Etats Unis. Mais désormais elle devait affronter une nouvelle culture, avec un nouveau langage et sans le soutien de sa famille.  En faisant un effort incroyable, Anlor a fait fructifier sa connaissance du français en un travail d’enseignante dans un quartier tristement célèbre du sud de Chicago, parmi les plus violents des Etats Unis. Anlor s’est mariée, a donné naissance à un fils, et a même rêvé de pouvoir passer pour une personne neurotypique.

Le bilan inébranlable de devoir compenser chaque jour pour son autisme et « prétendre être normale » s’est finalement avéré trop difficile et la vie d’Anlor a implosé.  Engloutie par une spirale infernale, elle a perdu son mariage et son fils adoré. Désespérée, Anlor a déménagé à l’ouest en Californie, où elle a découvert la tradition ancienne et mystérieuse d’une pratique spirituelle en provenance de l’Extrême Orient –zen. Grâce à ce style de méditation profonde et sa communauté, tout doucement elle a pu reconstruire sa vie, cette fois avec une acceptation honnête des difficultés auxquelles elle était confrontée.  Son parcours l’emmena à travers des émotions extrêmes et sous une contrainte physique immense mais –enfin- cela résulta en un diagnostic et un traitement médical correct de son autisme.  Aujourd’hui, Anlor travaille pour aider les gens à mieux comprendre sa manière d’être, et la valeur que peut apporter une pratique de méditation de base pour vivre et prospérer tout en étant autiste.

2 thoughts on “My Bio

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s